Caravane Vistech

Article

Qui sont Hélène et Mario?



La Caravane Vistech vient de boucler un long périple d’un bout à l’autre du pays et à travers les franchisés de la Nation Vistech. Elle a tourné un portrait résolument contemporain et humain du Canada. Des cinq adultes (et un chien!) partis plus de 40 jours à bord du VR, il y a nous, Hélène et Mario, hôtes de cette série spéciale et aujourd’hui, on vous en dit un peu plus sur les coulisses de notre épopée!

Deux amoureux, deux nationalités, un rêve un peu fou

Mario et moi nous sommes rencontrés il y a presque trois ans, lors d’un dîner d’affaires. Le coup de foudre a été immédiat et, depuis, on ne s’est plus quittés. Ensemble, nous avons fondé LEBON Trait d’union, une compagnie créatrice de contenu pour les entreprises qui propose des stratégies de communication sur-mesure. Mais LEBON Trait d’union, c’est aussi une plateforme d’édition en ligne qui rejoint des passionnés de voyage avec de petites et grandes histoires, et c’est là qu’intervient mon passé de journaliste. Comme je dis souvent, mon credo, c’est de raconter des histoires, mais jamais de mensonges!

L’été passé, Marie-Chantale Faucher et l’équipe de Phoenix marketing nous a approchés Mario et moi, afin de nous présenter une idée de road trip à travers le Canada pour son client Vistech. Comme nous avions déjà parlé de faire ce genre de périple tous les deux, nous étions donc réellement emballés par le projet. Nous nous sommes fiancés et, avant de me marier et avec en tête l’adage « Qui prend mari, prend pays », je voulais aller à la rencontre du Canada, des Canadiens. J’ai choisi ce pays comme il m’a accueillie : à bras ouverts. J’avais 16 ans la première fois que je suis venue y écrire des articles. Je suis débarquée en shorts au Saguenay en avril… Brrr! Pas du tout refroidie par mon expérience, j’ai quitté ma France natale et je suis revenue pour mon bac en journalisme à 19 ans. Depuis, entre une maîtrise à Madrid et une autre à Paris, entrecoupé d’une année d’enseignement aux États-Unis, je suis revenue « à la maison » et j’ai rencontré Mario.

Mario est un Ontarien au Québec et un Québécois en Ontario. Natif de Gatineau, il a grandi à Ottawa. Son père est décédé quand il n’avait que 4 ans et, après une enfance difficile, il a pris sa mère comme exemple de force et de résilience et a bâti sa vie. À 17 ans, il est devenu père en adoptant la fille de sa conjointe de l’époque, puis son garçon est arrivé alors qu’il avait 19 ans et qu’il graduait en production télévisuelle. La mère de ses enfants a fait un AVC à 23 ans et il a alors pris en charge leur quotidien complètement chamboulé. C’est à ce moment, pour répondre à un besoin d’horaires stables, qu’il est passé de monteur vidéo sportif à assistant aux ventes publicitaires chez RDS. Quand ils ont rompu, toujours en charge des enfants, il s’est consacré à sa carrière. BV! Média, MétéoMédia, Rogers, Canadiens de Montréal, Radio-Canada… Mario a enchaîné les expériences comme les succès! Maintenant, c’est désormais ensemble à la barre de LEBON Trait d’union que nous les accomplissons!

Mario, il règle les problèmes avec une facilité déconcertante et une coordination hors pair. Quand notre VR a rencontré des problèmes mécaniques avant Moncton, il a fait des pieds et des mains pour que Peterbilt nous prenne avant tous les autres camions et VR qui attendaient d’être réparés afin de reprendre la route rapidement. Il est comme ça, Mario, capable de remuer ciel et terre pour mener à bien un projet et ne laisser personne derrière.

Notre projet rencontre les objectifs de Vistech

Quand on s’est lancés à notre compte, on s’est promis de troquer la stabilité d’une paie pour l’épanouissement au travail, et ceci commence souvent par les gens avec qui on travaille. Sur ce point, nous sommes très méticuleux. Les valeurs de professionnalisme, de respect et d’ouverture que nous avons rencontrés chez Jean Routhier, le président de Vistech, nous ont rejoints immédiatement.

Matthew Barrington, notre interlocuteur principal, connaissait Mario depuis 10 ans, et quand il nous a fait part de son besoin d’unifier et d’incarner leur Nation Vistech via leurs 104 franchisés, on a marié l’utile à l’agréable!

On lui a proposé l’idée d’un road trip qui permettrait de découvrir non seulement des réalisations sur les pieux Vistech, mais aussi, surtout, les entrepreneurs aux quatre coins du pays, qui bâtissent les fondations d’une nation pleine de rêves et d’ambition, d’un océan à l’autre. Chacun faisant face à sa propre réalité technique, climatique, géologique, ils sont cependant tous rassemblés derrière des valeurs et une vision communes au service de leurs clients.

La Caravane Vistech : un véritable travail d’équipe

Pour réussir ce projet pancanadien, parcourir près de 15 000 kilomètres en 42 jours, tourner 15 vidéos, fournir des photos et écrire ces billets de blogue, nous n’étions pas seuls. Avec nous dans le VR, il y avait aussi Martin, ami de Mario depuis plus de 15 ans, qui a quitté son job de chauffeur de taxi pour embarquer dans l’aventure. Martin, c’est un grand gaillard qui ne rechigne devant rien et s’extasie devant tout. Quand parfois le stress ou la fatigue nous envahissait, il nous rappelait la joie simple et vraie d’être ensemble et de visiter tantôt les Maritimes, les Grands Lacs ou encore les Rocheuses, tantôt de faire une pause au coin du feu.

Il y avait également Maxime. Maxime, c’est l’œil artistique et professionnel derrière nos capsules vidéo. En tant que directeur photo, il m’a aidée à les réaliser. Il avait lui-même fait un road trip aux États-Unis et un long métrage pour sa maîtrise en cinéma. Il a l’expérience de la route comme celle des tournages. Max, c’est aussi un amoureux de la nature, des aventures en outdoor et des voyages. Avec lui, j’avais le parfait compagnon de route pour parler art et société et m’assurer de donner à nos capsules vidéo la profondeur que les franchisés méritaient!

On avait aussi Joël avec nous. Joël a été notre œil, ni plus ni moins! Caméraman et pilote de drone certifié, les images du road trip sont toutes passées par son Kodak. Infatigable avec la caméra sur l’épaule, heureux avec le drone dans les airs, Joël est le benjamin de notre équipe. Il a gardé de ses 7 années au Saguenay une franchise et une bonne humeur qui en font un compagnon de route très facile à vivre! Lui qui a choisi son travail pour pouvoir voyager, il a été comblé par notre aventure!

Je dirai aussi que notre bonne entente à cinq dans le VR a été favorisée par Ila, notre petite mascotte! Si les cotons de Tuléar sont reconnus pour être des chiens très proches de l’humain, Ila en est un digne représentant! Toujours aimable et doux, joueur et câlin, il a su déjouer en nous fatigue ou frustration éventuelle à tout coup.

Une équipe dans le VR soutenue par une équipe Vistech solide

Au-delà des membres de la Caravane, soyons honnêtes, nous devons le succès de cette aventure à bien des partenaires qui nous ont aidés en post-production. On pense à nos monteurs François et Antoine, qui ont su rendre les émotions et la beauté des projets. On doit aussi parler de Marc et Marie-Michelle, qui ont géré et réceptionné nos disques durs envoyés depuis nos étapes sur la route jusqu’à Montréal, et, surtout, d’Amélie, depuis son bureau au siège social de Vistech-Postech, qui a publié, suivi et validé avec nous les productions tout au long de ce mois et demi sur la route avec une organisation et une proactivité sans pareil.

Enfin, derrière le succès de nos productions, derrière nos sourires et nos belles découvertes, il y a les franchisés qui nous ont accueillis à bras ouverts, en fiers représentants de leur région. Ils nous ont consacré tout le temps nécessaire à nos tournages et leur générosité a rendu notre travail plus facile et d’autant plus agréable. La complicité que l’on a pu montrer à l’écran, elle est réelle et elle nous permet de dire que chez Vistech, ils sont du bien beau monde! Au-delà du travail, ce sont des gens authentiques et sympathiques!

Aujourd’hui, alors que la Caravane est revenue, que nos garçons sont repartis dans d’autres projets, Mario et moi continuons de développer d’autres idées un peu folles comme celle du road trip, comme celle du mariage aussi, puisque octobre arrive à grands pas et que tout n’est pas encore prêt! Nous en sommes à dresser notre liste d’invités. Et certaines personnes rencontrées lors du road trip nous retrouveront d’ailleurs pour ce grand jour. On ne peut que se réjouir et regarder vers l’avenir avec confiance; c’est une vie commune « bâtie sur du solide » qui nous attend!


Publications récentes

Abonnez-vous à notre infolettre!

Pour vous informer, vous inspirer et vous aider à bâtir vos projets de rêves sur pieux vissés Vistech!