Caravane Vistech

Postech Vancouver Island

Steve
Frisch

Propriétaire
Vancouver Island Zone
Victoria, BC, V9C 3W1

Tél.: 250 812-5439

Vancouverisland@postechpiles.com


Rencontrez
Steve Frisch

Article

Victoria, la ville luxuriante



C’est beau l’Ouest. C’est beau dans les Rocheuses et c’est encore beau après, en direction de la côte. Quand on a pris le traversier pour rejoindre l’île de Vancouver, l’air iodé du Pacifique est venu donner une impression de vacances à notre trajet. Et comme de fait, on passait une étape importante de la Caravane Vistech en rejoignant les deux côtes du pays. D’un bout à l’autre, on y est parvenu, un peu comme le coureur qui franchit la ligne d’arrivée avec la joie de son accomplissement et un peu la peine de l’aventure qui s’achève.

Mais Victoria, c’est avant tout une nature luxuriante, du grand soleil et des gens sympathiques. À commencer par Steve Frisch et son fils Hayden, qui nous attendaient devant un de leurs derniers chantiers Postech : un édifice de condos bâti sur un ancien lieu de cultes des Premières Nations, à deux pas du port où arrivent marchandises et croisiéristes par milliers.

« Avec les récentes modifications au niveau des normes de construction ici, c’est un vrai casse-tête pour les contracteurs, mais c’est beaucoup plus respectueux pour les Premières Nations », relève Steve. Cette récente législation tend à prendre davantage en considération l’héritage historique de ces terres, ce qui est une excellente nouvelle. Sur tous les sites qui ont jadis appartenu aux communautés, et notamment ceux qui sont liés à des emplacements religieux, les règles sont claires: « un archéologue doit être présent et on ne peut creuser que par tranche de 5 cm de profond, explique Hayden. Dès que quelque chose apparaît, c’est un travail minutieux de la part de l’archéologue qui commence et nous, on doit tout arrêter ».

Steve nous a raconté que « lorsque l’on trouve des restes humains, des représentants des Premières Nations se mettent d’accord et procèdent à tout un rituel avant de déplacer ce qu’il reste des anciens de leur communauté ». Hayden a déjà vécu l’expérience et il n’est pas mécontent de cette pratique. « Je me suis senti tout bizarre. Ce n’est pas une découverte anodine; c’est quand même beaucoup d’histoire que l’on retrouve ici », témoigne le jeune homme de 21 ans. Pour limiter l’impact en sous-sol sur ce projet de condo, Steve a donc été appelé par le contracteur. En effet, pour poser des pieux Postech, pas besoin de creuser autant qu’avec du ciment. Le chantier a donc pu avancer plus vite et conserver tout le respect que mérite cet ancien lieu sacré.

On a profité du bord de l’eau pour aller dîner à deux pas de là avec Jean Routhier, le président de Vistech-Postech, venu nous rejoindre pour cette étape toute spéciale! Après une chaudrée de fruits de mer et un bol poke, direction Sooke, à une quarantaine de minutes de Victoria, pour un après-midi de kayak chez RUSH Adventures. Sam, notre guide, nous attendait tout sourire sur le bord de la baie. De son côté, Hayden est reparti vers Vancouver. Alors, bonne nouvelle pour la débutante en kayak que je suis : j’ai pu faire équipe avec Steve! Et pourquoi est-ce une si bonne nouvelle? Eh bien, outre sa carrure athlétique, c’est surtout que notre franchisé est un ancien champion olympique en aviron et ex-entraîneur de bateau-dragon! Pas besoin de ramer quand il pagaie! Mario, de son côté, a fait équipe avec Jean et on est allés profiter d’une sortie dans la baie pour observer des phoques bien tranquilles qui s’étendaient au soleil, loin des épaulards qui ne se rapprochent pas autant.

La baie de Sooke n’est pas très loin de chez Steve, qui connaît bien le coin puisqu’il vit dans les alentours de Metchosin. Littéralement, Metchosin signifie « poisson qui pue » parce qu’il y a fort longtemps, de nous raconter Steve, une baleine s’était échouée et son corps en décomposition avait laissé un fumet peu délicat dans les environs! Steve a le rire franc et le sourire facile. Quel plaisir de passer cette journée avec lui! Jean aussi, qui nous a rejoint au bout du pays avec la bonne humeur qu’on lui connaît, était visiblement content de retrouver un de ses franchisés et la Caravane. Aujourd’hui, je pense que toute notre équipe comprend à quel point Jean peut être fier de ceux qui composent « la nation Vistech-Postech », comme il l’appelle. D’un bout à l’autre du pays, on a rencontré des franchisés généreux, drôles, fiers de leur région comme de leur compagnie.

On a passé la nuit chez Steve et sa femme Ellen, notre VR sous les grands arbres de leur cour. On a aussi rencontré leur grande fille, Emma, qui en a profité pour pratiquer un peu son français avec nous. Même leur chien s’est montré accueillant en partageant avec Ila son beau grand jardin! Ila a pu courir à loisir et se dégourdir les pattes avant de reprendre la route! Steve nous a préparé un copieux petit-déjeuner: bacon, pancakes aux bleuets faits maison et café. Puis, on a filé en direction de Cathedral Grove et ses cèdres plusieurs fois centenaires. Encore une étape de franchie! La Caravane va aller reprendre des forces quelques jours dans les Rocheuses avant d’amorcer le retour vers Ottawa. On a prévu atteindre la capitale pour la fête du Canada où Cédric Meloche, le franchisé du coin, nous attend déjà!


Publications récentes

Abonnez-vous à notre infolettre!

Pour vous informer, vous inspirer et vous aider à bâtir vos projets de rêves sur pieux vissés Vistech!